SOCIALISTES & EUROPÉENS

Un choc terrible

0 commentaire Le par

Le choc est terrible. Mon premier sentiment est une tristesse profonde. Tristesse pour l’Europe, tristesse pour la France, tristesse pour la démocratie. Une campagne trop courte, superficielle, ne nous a pas permis de convaincre sur les enjeux de ce scrutin, de montrer combien l’Europe était un atout pour la France et comment, avec une majorité progressiste, on pouvait l’amener à se recentrer sur les sujets essentiels: la croissance, l’emploi, la régulation de la finance ou la fin des politiques d’austérité. Dans le Sud-ouest, nous conservons deux députés. Je me réjouis de l’élection de Virginie Rozière et d’Eric Andrieu dont le travail

Les derniers contenus multimédias