SOCIALISTES & EUROPÉENS

Article dans L’Avenir

0 commentaire Le par

8 mai 2010 : les socialistes fêtent l’Europe

Socialistes de Haute-Garonne et Aranais d’Unitat d’Aran étaient à Les pour commémorer les 60 ans de la déclaration de Robert Schuman inspirée par Jean Monet. C’était la deuxième fête de l’Europe puisqu’en 2009, 300 militants avaient répondu à l’accueil du maire des Tourreilles, Denis Sarraquigne et du secrétaire de section de Montréjeau, Noël Larqué.

Kader Arif, député européen, et Paco Boya, syndic d’Aran ont parlé de la nécessaire solidarité européenne. Le premier pour accentuer sur la régulation financière, la coordination des politiques économiques et la relance politique de l’Union tout en mettant en garde sur les menaces de décrochage qui guettent notre continent. Le second pour souligner l’intérêt des régions transfrontalières à créer des solidarités de fait et pour déplorer le temps des grands européens comme Helmut Kohl, Felipe González ou François Mitterrand. C’est ce dernier que Sébastien Denard, premier secrétaire fédéral, choisit de citer lorsqu’il affirmait devant le Parlement européen en janvier 1995 : « Les marchés ne sont que des moyens, des mécanismes dominés, trop souvent, par la loi du plus fort ; des mécanismes qui peuvent engendrer l’injustice, l’exclusion, la dépendance si des contrepoids nécessaires n’y sont pas apportés par ceux qui peuvent s’appuyer sur la légitimité démocratique. »

En tant que pyrénéen, Sébastien Denard s’est réjoui de l’entente politique qui lie les élus locaux et a regretté le manque de soutien de l’Etat français. Arturo Calbetó, président d’Unitat d’Aran, a rappelé que la frontière fut le fruit d’une longue histoire chaotique. Il a évoqué le souvenir de la manifestation franco-aranaise de fraternisation républicaine lors de l’expérience des débuts de la seconde République espagnole. Pour Hugues Bernard, secrétaire fédéral aux questions européennes, la manifestation était l’occasion de saluer la solidarité occitane qui est un moyen de diffuser plus de tolérance dans une période où le danger de la stigmatisation et du replis national font leur apparition.

La journée s’est poursuivi par un buffet convivial et par la fête du Brandon qui, à Les, est ancrée dans un tradition très populaire.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les haut-garonnais célèbrent l'Europe !   Le samedi 1er juin, les Tourreilles (près de Montréjeau) seront à l'heure Européenne, avec la Fête de l'Europe organisée par la Fédération
Le par

Les derniers contenus multimédias