SOCIALISTES & EUROPÉENS

Compte-rendu de la réunion de janvier 2010

0 commentaire Le par

Agenda de la présidence espagnole du Conseil de l’Union européenne

Les priorités de Zapatero sont l’emploi, le développement économique, l’encadrement et la supervision des marches financiers, la mise en œuvre du traité de Lisbonne, les affaires étrangères et la constitution du service européen pour l’action extérieure (SEAE) et la relance de l’Union pour la Méditerranée. Miguel Vinuesa, nous a expliqué la priorité mise sur les questions de citoyenneté. Le gouvernement de Zapatero souhaite diffuser les droits acquis par les femmes en Espagne à l’ensemble de l’Europe. Il commence d’ailleurs par faire en sorte que les droits des ressortissants espagnols vivants dans l’Union hors d’Espagne puissent faire valoir ces nouveaux droits. Miguel Vinuesa nous fait également part d’une rencontre organisée par la Casa de España qui accueille Pilar Pin Vega, directrice générale de la Citoyenneté espagnole à l’étranger.

Un échange se poursuit sur la mise en place des institutions issues du traité de Lisbonne. Barroso (président) et Ashton (vice-président) à la Commission européenne, Van Rompuy (président) et Zapatero (présidence) au Conseil de l’Union inaugurent la nouvelle architecture. L’avenir dira si cette nouveauté est efficace.

Alain Roger nous fait un point sur les conclusions du congrès du PSE à Prague : candidature PSE à la présidence de la commission et recommandation de gouvernance financière. Il insiste sur le fait que nous devions nous rattacher à un groupe de travail mis en place au niveau du PSE (crise financière, Europe sociale, énergie changement climatique, futur de l’Europe, Europe et monde, diversité et intégration, sécurité et défense, stratégie de Lisbonne, stratégie de croissance et d’investissement pour des emplois décents). À nous de choisir.

Propositions à soumettre aux candidats aux régionales

Les propositions qui semblent faire consensus sont les suivantes :
– participation active aux travaux et aux missions de l’Union européenne, du Conseil de l’Europe ainsi qu’aux différentes représentations des pouvoirs locaux auprès des institutions communautaires : Comité des Régions, Congrès des pouvoirs locaux et régionaux d’Europe, Association française du conseil des communes et régions d’Europe.
– création de lien de solidarité avec des pays récemment membres de l’Union avec missions transdisciplinaires,
– participation au dialogue Europe-Asie par une coopération avec des pays à forte croissance : Russie, Chine, Inde.
– aide à la diffusion des bonnes pratiques du réseau de jumelage l’École de l’Europe,
– accroissement de la représentation de Midi-Pyrénées à Bruxelles en personnel et/ou en budget, et augmentation du lobbing, organisation du premier Congrès des Régions Périphériques,
– défense des fonds structurels et de leur gestion régionale,
– accélération des projets relevant du programme de réseau de transport transeuropéen (RTE-T),
– transformation des aides à la mobilité pour les lycéens, les apprentis et les stagiaires de la formation professionnelle en un droit à un séjour en Europe.

Préparation du 9 mai 2010

L’objectif de la fête de l’Europe est de concrétiser un rendez-vous initié en 2009 lors de la campagne des européennes aux Toureilles, de consacrer un moment d’échange sur l’Europe avec des camarades européens. Nous souhaitons maintenir l’aspect festif mais attendons de connaître les volontés de nos camarades aranais. Rendez-vous est pris pour lundi 1er févier 2010 à 17h30 à Vielha avec Paco Boya, Syndic d’Aran et Arturo Calbeta, secrétaire général d’Unitat d’Aran. Départ vers 14h00 de Toulouse.

Agenda

Vendredi 5 février 2010 à Montgiscard
Rencontre de l’École de l’Europe
« La crise vue par nos partenaires européens »

Lundi 14 – Mercredi 16 juin 2010 à Strasbourg
Rencontre au Parlement européen des activistes du SPD-Düsseldorf.

Questionnaire

Choix du groupe de travail PSE :

[ ] crise financière,
[ ] Europe sociale,
[ ] énergie changement climatique,
[ ] futur de l’Europe,
[ ] Europe et monde,
[ ] diversité et intégration,
[ ] sécurité et défense,
[ ] stratégie de Lisbonne,
[ ] stratégie de croissance et d’investissement pour des emplois décents.

[x] sélectionné.
[ ] non sélectionné.

Réponse : pse31@laposte.net

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

600 militants activistes du PSE étaient réunis à Prague pour le Congrès Parti des socialistes européens. Le City-Group PSE Toulouse Haute-Garonne était représenté par Claire Thuriès et Miguel Vinuesa. Ce
Le par
La réunion du City-Group PSE Toulouse Haute-Garonne sur le thème du désenclavement du Sud-Ouest européen a eu lieu le vendredi 4 novembre 2016 à 19h00 à la salle Jean Jaurès
Le par

Les derniers contenus multimédias