SOCIALISTES & EUROPÉENS

Compte rendu de la rencontre avec Kader Arif – octobre 2009

0 commentaire Le par

En présence de Kader Arif, député européen, le groupe PSE31 a fait le point sur l’actualité. Tout d’abord sur la nouvelle affectation de notre parlementaire. Porte-parole du groupe socialiste sur le commerce international et 1er vice-président de l’assemblée ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique) dont le prochain rdv est en Angola. Il pense également prendre le relais sur la délégation UE-Maghreb. Depuis Lisbonne, la commission du Parlement européen sur le commerce international a de nouveaux pouvoirs notamment dans le cas de la procédure de co-décision. La bataille a commencé sur le mandat de négociation du Commissaire (travaillistes Peter Mandelson puis Catherine Ashton) pour imposer des critères sociaux et environnementaux. Kader Arif est également suppléant à la commission affaires étrangères et, pour les socialistes, porte-parole de façon transversale les questions sur les droits de l’homme, les affaires étrangères et le commerce international. Enfin, pour ce qui est du Parlement européen, un accord technique s’est opéré pour un partage de deux mandats successifs de trois ans : Jerzy Buzek (PPE Polonais) puis Martin Schulz PSE allemand).

Renouvellement de Manuel Barroso

Pour ce qui est de la présidence de la Commission, plusieurs semaines de négociations s’annoncent. Il y a le choix entre 1) attendre l’application du traité de Lisbonne, 2) de faire deux votes, un sous le régime du traité de Nice et un autre sous Lisbonne ou 3) appliquer les règles du traité de Nice et de confirmer simplement ce choix par la suite. Le collège des présidents de groupe a débattu et le résultat est celui d’une majorité simple plus une majorité qualifiée pour Manuel Barroso. Ce dernier est soutenu par les Espagnols et les Portugais. C’est l’intérêt de leurs pays qui s’exprime ainsi, l’aide de Manuel Barroso à José Luis Rodriguez Zapatero lors du G20 pour qu’il soit invité et le financement européen de la ligne TGV Madrid-Lisbonne… Il n’y avait pas de candidat pour s’opposer à Manuel Barroso. Le débat commence sur la constitution de la Commission, sur la présidence du Conseil. Le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ne sera pas un Français.

Influence socialiste

Perte de la présidence de la commission des affaires économiques et monétaires qui était occupée par Pervenche Berès. La Délégation socialiste française est faible numériquement (14 membres contre 31). C’est le cas pour le PSE qui organise un congrès en décembre avec Poul Nyrup Rasmussen qui se représente à sa tête et un texte ouvert de questionnement. Il va falloir se défendre d’autant que Nicolas Srakozy a obtenu la présidence du G20 en 2011 l’année qui précède sa réélection.

Action locale de Kader Arif

L’association des producteurs de lait indépendants (Apli) dont le président, Pascal Massol, est aveyronnais a été reçue par une délégation dont Kader Arif, Stéphane Le Foll et José Bové. Les amendements socialistes en faveur d’une politique de gestion efficace de l’offre et le maintien des quotas ont été battus. Il faut rappeler que le ministre de l’Agriculture qui a institué les quotas laitiers est un socialiste et non des moindres puisqu’il s’agit de Michel Rocard.

http://www.kader-arif.fr/

Région Midi-Pyrénées

Représentation bruxelloise de notre région plutôt faible : 3 postes 1/2 contre 60 postes pour la Catalogne et 100 pour la Bavière. La représentation s’est pourtant étoffée avec l’entrée de la Communauté urbaine du Grand Toulouse en plus de la région et de 6 des 8 départements (manquent l’Aveyron et la Haute-Garonne). Afin de surmonter les obstacles qui entravent la coopération transfrontalière, les groupements européens de coopération territoriale (GECT) servent instrument de coopération au niveau communautaire. Ils permettent en effet à des groupements coopératifs de mettre en œuvre des projets de coopération territoriale cofinancés par la Communauté ou de réaliser des actions de coopération territoriale à l’initiative des États membres. Après Lille-Kortrijk-Tournai (euro-métropole) et Alpes-Méditerranée (euro-région), l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée est le troisième GECT. Son siège administratif se trouve à Toulouse et sa représentation politique à Barcelone. Il dispose également d’une représentation permanente à Bruxelles.

Pour la période 2009-2011, la Présidence de la Communauté de travail des Pyrénées (CTP) est assurée par la Région Midi-Pyrénées qui souhaite faire aboutir son projet d’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique.

Kader Arif défend le dossier du tourisme social en Midi-Pyrénées. Il a obtenu un amendement budgétaire pour le tourisme social et durable.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

600 militants activistes du PSE étaient réunis à Prague pour le Congrès Parti des socialistes européens. Le City-Group PSE Toulouse Haute-Garonne était représenté par Claire Thuriès et Miguel Vinuesa. Ce
Le par
La réunion du City-Group PSE Toulouse Haute-Garonne sur le thème du désenclavement du Sud-Ouest européen a eu lieu le vendredi 4 novembre 2016 à 19h00 à la salle Jean Jaurès
Le par

Les derniers contenus multimédias