SOCIALISTES & EUROPÉENS

Trait libre de Sylvain Martin

0 commentaire Le par

C’est l’humilité qui nous sauvera Un soir de plus où le PS se réveille avec la gueule de bois… Combien de claques faudra t-il prendre pour que l’on comprenne que l’on doit changer ?

Sur la forme, on peut se dédouaner en jouant les victimes des médias à la botte du pouvoir. Il est vrai qu’à force de rabâcher que l’élection européenne n’intéresse pas les gens, ils les poussent à rester chez eux. Il est vrai aussi que l’UMP ne voulait pas faire campagne pour ne pas défendre de pré bilan. Mais le PS voulait il vraiment faire campagne ? La guerre des égos, y’en a marre. Les militants sont prêts à chaque échéance. Ca fait trop longtemps que l’on nous considère comme du bétail. On a tué le débat et on n’écoute pas la grogne monter. Un militant on respecte son engagement qui est gratuit et désintéressé. Nous ne sommes pas là pour servir la soupe. Quand on est investi par les socialistes, on se doit de rendre des comptes d’une part sur son mandat mais on se doit aussi d’autre part de garder un militantisme actif et visible. Le PS est devenu un parti d’élus ou chacun joue des coudes pour exister politiquement !

D’autant que l’on se tire une balle dans le pied, car à force de ne pas travailler sur le fond, on est de plus en plus inaudible par les citoyens et par conséquent, ça me parait un raisonnement simple mais j’ai l’impression qu’on l’oublie, cela signifie moins de voix et donc moins d’élus. Notre vache à lait est épuisée car hier ça n’est pas une défaite de la gauche car bien qu’émiettée elle arrive en tête, c’est un désaveu du PS. Il faut arrêter de prendre les électeurs pour des imbéciles… une bonne partie de l’opinion rejette la politique menée par le gouvernement mais n’est pas prête à la remplacer par une coquille vide. L’émergence de courant ou parti démocrate, écologiste ces dernières années n’est due qu’à l’incapacité du PS à tenir son rang dans la gauche modérée, de gouvernement. Nous n’avons plus de modèle de société et d’autres sont en train de le créer avec succès. Je reste un fervent défenseur des valeurs social-démocrates mais je ne crois plus à l’appareil socialiste, au parti tel qu’il est. Depuis le 7 juin 2009, je suis convaincu que l’on a perdu notre hégémonie à gauche. Il est à mon sens trop tard pour refaire le logiciel PS comme on dit, il fallait s’en préoccuper avant et on ne peut s’en prendre qu’à nous. Dorénavant, il faut œuvrer pour une démarche unitaire de la gauche de gouvernement. Le but est que la gauche avance et revienne au pouvoir avec un vrai programme. On peut toujours attendre les cantonales et les régionales en se disant que le PS y trouvera un deuxième souffle mais cela ne changera pas le fond et l’histoire se répétera en 2012. Le PS ne peut plus imposer sa seule vision à gauche et désolé de le dire crument mais je pense sincèrement que c’est salutaire pour la gauche. Le PS a oublié d’être socialiste ces dernières années, on en paye les pots cassés aujourd’hui mais c’est une formidable chance pour reconstruire la gauche. C’est l’humilité qui nous sauvera…

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

1. Le constat La droite a gagné une élection. La droite européenne rempile avec une majorité qui conforte la commission sortante. La droite française arrive 12 points devant le suivant, ça
Le par
C’est l’humilité qui nous sauvera Un soir de plus où le PS se réveille avec la gueule de bois… Combien de claques faudra t-il prendre pour que l’on comprenne que
Le par

Les derniers contenus multimédias