SOCIALISTES & EUROPÉENS

Les Cinquante ans du Traité de Rome

1 commentaire Le par

Le 25 mars 1957, 6 pays ont fondé la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l'énergie atomique (EURATOM). A partir du 19 février, un site est créé pour fêter le 50e anniversaire de cet acte fondateur de l'Union européenne. Voir aussi le 50ème anniversaire sur le site :

La Newsletter de notre Euro-député du 16 février 2007

0 commentaire Le par

Pour ceux qui ne sont pas déjà abonnés à la "Newsletter" de notre Euro-député, il est intéressant d'aller voir les articles suivants sur son site : - Bilan de la session parlementaire du 12 au 15 février 2007 - Le procés de Novartis contre l'Etat indien Protéger le droit des pays pauvres à des médicaments à prix abordable - Question écrite de Kader Arif à la Commission relative à l'accés aux médicaments, - Question écrite de Kader Arif à la Commission, relative aux micro-crédits, - etc...

Le pacte Présidentiel et l’Europe

0 commentaire Le par

Extrait du pacte Présidentiel sur l'Europe Le constat est unanime : La France ne réussira pas seule. Elle doit s’appuyer sur l’Europe, mais pas sur n’importe quelle Europe. Reconstruire une Europe politique est la priorité pour beaucoup. Certains souhaitent le renforcement d’une diplomatie et d’une politique de défense européenne. Lire la suite : Le Pacte présidentiel et l’Europe

Présidence 2008

0 commentaire Le par

L'Edito sur le site de la DSF de Bernard Poignant Président de la Délégation socialiste française au Parlement européen Une présidence peut en cacher une autre. En élisant leur Chef de l’Etat en mai 2007, les Français choisiront la personne qui présidera l’Union européenne au second semestre 2008 après la Slovénie. Il serait judicieux de les prévenir avant pour qu’ils intègrent ce rendez-vous dans leur décision. Lire la suite

Avec l’association Sauvons l’Europe – collectif de Haute-Garonne

0 commentaire Le par

Questions : On ne peut pas enterrer définitivement le projet de Traité Constitutionnel Européen, même après le « non » français et néerlandais. Alors qu’on s’apprête à célébrer les 50 ans du Traité de Rome, 20 pays de l’Union Européenne - la majorité des 27 et de la population – viennent de se réunir à Madrid pour réaffirmer leur volonté d’en appliquer l’essentiel du contenu. Au fait, pourquoi avait-on élaboré ce texte ? Quelles innovations majeures contenait-il par rapport au Traité de Nice qui aujourd’hui est seul en vigueur ? Peut-on longtemps encoredemeurer dans une situation où l’Europe semble patiner et avoir de plus en plus de mal à avancer

Les derniers contenus multimédias